Rites et pratiques sexuels à travers le monde.

Rites et pratiques sexuels à travers le monde.

Il existe tonne de pratiques sexuelles. Certaines loufoques, d'autres surprenantes ou choquantes, découvrez quelques unes d'entres elles dans cet article dédié.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Le sexe fait partie intégrante des sociétés modernes. Tantôt tabou, tantôt obligatoire pour se développer dans une société, le sexe est un vrai pivot pour certains peuples et permet par exemple l’accès à l’age adulte, au travers de différents rites ou pratiques. Nous vous proposons ici une liste subjective de différentes pratiques sexuelles au travers du monde et des différents peuplent qui les pratiquent. Attention, certaines pratiquent correspondent à certaines ethnies qui obéissent à des lois différentes de nos lois occidentales. Certaines pratiques peuvent apparaîtres comme choquantes à nos yeux, cet article servira simplement à les mettres en lumière pour une simple présentation.

Les rites sexuels d’avant.

Les Sambias de Nouvelle-Guinée.

Les jeunes papous Sambias, dans leur initiation pour devenir des adultes, pratiquaient moultes rites connotés sexuellement. Ainsi, on inculquait aux garçonnets dans les premières années la peur de la femme et on leur faisait boire le “lait masculin”, le joli nom du sperme. Lors de fellations pratiqués à leurs ainés, les jeunes papous se libèraient de leur côté féminin et acquièraient virilité durant la cérémonie d’initiation. Une fois ces étapes accomplies, le guerrier passait de buveur à donateur avant de terminer son initiation.

Les Hawaïens.

Les Hawaïens vénéraient les organes génitaux, masculins commes féminins. Ils dansaient et chantaient pour eux, les nommaient, et allaient jusqu’à les modifier pour augmenter le plaisir lors des relations sexuelles. Ainsi, on pouvait inciser le pénis du jeune Hawaïen ou masser les lèvres des fillettes à l’aide de lait maternel et d’huile de coco. Ces rituels visent à décupler le plaisir lors de l’acte sexuel qui sera possible pour un jeune Hawaïen après les premières règles de sa partenaire. Toujours à Hawaï, on remarque que ce sont les ainés qui s’occupaient de la formation sexuelle des jeunes à travers différents trucs et astuces.

Egypte Antique.

Durant l’égypte antique, les pharaons se masturbaient dans le Nil. Dans leur tradition religieuse, il est dit que le flux et le reflux du fleuve auraient été causé par l’éjaculation du dieu Atoum, la divinité absolue chez les égyptiens.

Les rites sexuels de nos jours.

Le yargasumba en Himalaya.

Le yargasumba ou cordyceps sinensis qui serait réputé pour ses propriétés aphrodisiaques. Autrefois usé par les peuplades Tibetaines, il est maintenant devenu un produit excessivement cher (entre 2500 et 16000 euros le kilo), et est plus utilisé par les locaux comme une source de revenue bien plus qu’un aphrodisiaque par ces derniers.

Le Bukkake Japonais.

Le bukkake était autrefois pratiqué pour purifier la femme adultère et de laver l’honneur de son mari. Aujourd’hui, la douche de sperme est devenu une icone dans la culture pornographique et correspond très bien à la fin d’un gang bang.

Le Bine-Bine.

Le bine-bine ou diali-diali est une ceinture que les femmes portent aux hanches. Le lien avec le sexe ? Elles sont couvertes d’inscriptions évocatrices et provocatrices: “baise moi” “je t’aime” en sont un exemples. Les femmes portent le bine-bine pour exciter leur compagnon en leur promettant une nuit très torride.


Les Kreungs au Cambodge.

Les Kreungs font tester les futurs partenaires de leurs filles dans des cabanes qu’ils ont construit eux mêmes. A l’age de la puberté vers 13-14 ans, la fille est placée à l’intérieur. Elle voit défiler nombres de futures partenaires potentiels, pour trouver celui qui lui correspondra, physiquement, intellectuellement et sexuellement.

Danses évocatrices en Afrique et en Jamaïque.

Le mapouka en Afrique ou le daggering en Jamaïque sont 2 danses où les femmes bougent leurs fesses. Même si la première ne choquera que les puritains, la deuxième reproduit l’action de la levrette. Responsable de nombreuses fractures du pénis, cette danse peut toutefois se pratiquer intersexe.

Le Kunyaza en Afrique.

Pratiqué dans les régions des grands lacs d’Afrique, le Kunyaza consiste à pratiquer des mouvement d’aller et retour, de tapotement, de cercle avec son pénis sur la vulve de sa partenaire. Cette technique à pour but de favoriser l’orgasme chez la partenaire. Cette technique est très pratiquable et vous fera surement ressentir énormément de sensations, essayez là ches vous !

Le shibari, l’art de la corde au Japon.

Le shibari peut se comparer au bondage, à l’exception que seules des cordes sont utilisées pour sa pratique. Autrefois simple technique de ligotage de prisonnier, il est devenu un pilier de l’érotisme, entre art et sexe. Découvre notre article dédié pour en apprendre plus sur l’art des cordes.

Les walibris d’Australie.

Pour se saluer, les walibris ne se serrent pas là main mais le pénis. Faites ce que vous voulez de cette information.

Les Bacha Bazi en Afghanistan.

Certains seigneurs de guerre ou personnes riches possèdent en Afghanistan un bacha bazi. Il s’agit en fait d’un jeune garçon imberbe, entre 14 et 18 ans. Il sera travestie en femme afin d’offrir des faveurs sexuelles à son propriétaire.

Les papous Baruya.

Le baiser ne se pratique pas chez les papous Baruya. Il est également interdit à la femme de chevaucher son partenaire car ses sécrétions pourraient contaminer l’homme. Dans le même ton, le cunnilingus n’est pas pratiqué pour les mêmes raisons. Ils s’abstiennent également de faire l’amour avant les premières dents du nouveau né et font boire leur sperme à leurs femmes malades.

Les hommes des Iles Caroline.

Les hommes de ces iles ont une méthode bien particulière pour sélectionner leur partenaire. Durant la nuit, ils se faufilent dans les huttes pour soulever les jupes des femmes. Ils sélectionnent alors celle qui aura les lèvres les plus agréables à ses yeux.

Nigéria, coucher au milieu des betes.

Au Nigéria, certaines tribus s’introduisent dans des réserves naturelles pour faire l’amour au milieu des bêtes sauvages. Cette pratique permettrait d’augmenter l’ardeur des ébats sexuels grace à l’énergie sexuelle des animaux.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...

Posts des modèles
Stella Desircam

Nouvelle

Nouvelle parmi vous,venez dialoguer avec moi pour mieux connaître vos envies

De nombreux articles vont être ajouter cette semaine ( sous-vêtements, nuisette, bas,collants,chaussettes,chaussures, sextoys)

Ne pas hésitez à me dire ce que vous recherchez, j’etudie toutes propositions 

Bisous sucrés 

Lire la publication »
Posts des modèles
Miss_lyaangel

SHOPPING A REMBOURSÉ 😋🫦

BONSOIR ! Les sombres Zommes ! 

aujourd’hui c’était journée shopping 🛍️ 

ta mission est de remboursé et rapidement ! Rien ne doit sortir de mon compte ! À condition que celui ci soit remboursé et RAPIDEMENT ! 
quelle   de laisser une divinité telle que moi UTILISER SON argent ! N’oublie pas tout ce qui est à toi est à MOI désormais 🤭 en commençant évidemment par ton oseilles , fric , pognon ! Ce que tu veux mon chou tant que ça fini entre mes jolies mains 🙌.


Sûr ceux rêvez de moi pour mieux dormir ! 💤 à tantôt 

Lire la publication »
Posts des modèles
Hardcélia

Promo pack 10 vidéos de ton choix sur ma boutique

Psssstt … n’hésite pas à cliquer sur mon profil. Je suis une dominatrice très  e qui propose pas mal de vidéos. Si tu as du mal à te décider vu toutes les vidéos que je propose, il y a un pack 10 vidéos à choisir parmi toute ma boutique actuellement en promo, tu me donne les titres et je t’enverrai tous les liens téléchargeables profitez-en …

Lire la publication »