Vendre ses culottes sales pour gagner de l’argent.

Vendre ses culottes sales pour gagner de l’argent.

Internet a fait de la vente de culotte un moyen de devenir riche. Entrons dans le détail de cette pratique atypique.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

L’odeur corporelle, quelque chose d’unique et de personnel. Elle peut être bonne ou mauvaise, on peut la changer grâce aux parfums ou aux produits de beauté. Ce qui est sur c’est que des fétichistes adorent ces odeurs. Certaines personnes sont plus olfactives dans le déclenchement du désir, que ce soit le parfum, l’odeur des cheveux, ou même la transpiration. Dans ces odeurs il y en a une qui dispose d’une forte symbolique, l’odeur d’une culotte sale. Ce parfum plus intime que tous les autres, est impossible à ressentir autrement qu’à travers la culotte portée. La rareté et le mystère fond des culottes sales l’un des objets intime les plus vendus sur internet !

Vendre une culotte portée pour se faire de l’argent ?

C’est devenu un moyen facile et pratique de gagner de l’argent. Plus besoin de jeter ses sous-vêtements usagés, avec un peu d’ouverture d’esprit vous pouvez les vendre pour en acheter de nouveau. Renouveler votre lingerie, arrondir vos fins de mois, ou carrement devenirs votre principale source de revenue. Les possibilités sont grandes avec la vente de culottes portées. Les clients de ces culottes sont prêts à payer, parfois même le double de son prix original. Qui ne porte pas de culotte ? C’est un produit unique à la porté de toute femme. Pour arrondir vos fins de mois, vous faire de l’argent de poche, et pourquoi pas devenir votre principale source de revenue. Certains des influenceurs les plus populaires du domaine comme récemment Ruby Nikara, touchent des dizaines voire des centaines de milliers d’euros mensuellement. Si vous en avez marre du salariat, ou que vous souhaitez avoir plus de temps pour vous, pourquoi ne pas essayer ?

Qui achète des culottes sales et pourquoi ?

Comme on peut s’en douter, les principaux adeptes des culottes usagées sont des hommes. Ces hommes ressentent de l’excitation a l’idée qu’une femme l’ai portée. Durant ses moments intimes, pendant son sport, au travail, ou durant plusieurs jours de suite. Toutes ses situations rajoutent du contexte à leur imaginaire. L’odeur peut témoigner de l’utilisation de la culotte, de plus c’est quelque chose d’unique chez chaque personne. On peut s’en servir pour ses plaisirs solitaires ou pour les collectionner. Bien sûr il n’y a pas que les culottes. Vous pouvez vendre un string, un tanga, un shorty, un bikini ou une paire de chaussettes. Ces pièces sont aussi très appréciées des fétichistes.

Vendre ses culottes, par où commencer ?

Vendre des sous-vêtements portés n’a jamais été aussi simple. Il vous faut une culotte, et une connexion internet. Avant de commencer, il vous faut un support, une plateforme sure et digne de confiance pour vendre vos produits. Les réseaux sociaux sont bien pour vous lancer mais le risque d’être banni à tout moment rend parfois la tâche compliquée. Le mieux est d’être inscrit sur un site spécialisé comme Fétichic. Votre profil est sécurisé et vous pouvez rester anonyme si vous le souhaitez.

Commencez par donner des infos sur vous, il faut vous vendre pour donner envie aux clients de prendre votre culotte et pas celle d’une autre. Ensuite il vous faudra préparer votre culotte, vous pouvez la porter plusieurs jours par exemple ou vous masturber en la portant, cela rajoute de la valeur à votre sous-vêtement. Choisissez une culotte sexy, évitez les vieilles culottes qui datent de plus de 5 ans à moitié déchirées que vous gardez au fond du placard. La lingerie est un plus. Quand vous avez tous les ingrédients, prenez des photos de la culotte, les photos doivent attirer l’oeil, elles servent de publicité pour votre produit. Publiez ensuite l’annonce en fixant votre prix, les prix vont en général de 15 à 60 euros.

La vente de culottes sales est-elle faite pour vous ?

La pratique paraît simple vue de l’extérieur, mais ne vous y trompez pas. Cette activité peut vous rapporter beaucoup d’argent mais aussi vous coûter beaucoup de temps. Toutes les femmes ne disposent pas du temps nécessaire pour se faire une place dans ce monde. Il vous faudra beaucoup de persévérance pour vous différencier dans l’océan de profils existant sur le net. Certaines d’entre vous feront aussi face au refus de leur partenaire. Cette pratique peut entrainer de la jalousie dans votre relation, tenez votre partenaire au courant et rassurez le. Pour amener la chose plus simplement vous pouvez lui proposer de participer, par exemple en vendant une culotte portée après un rapport (des hommes sont friands de ce genre de culottes). Les revenus potentiels peuvent vous servir d’argument pour faire pencher la balance dans votre sens.

3 choses à savoir avant de se lancer.

Vous souhaitez vous lancer dans la vente de culotte ? Voici 3 choses à prendre en compte avant de se lancer.

1.Définissez vos limites.

Vous choisissez les conditions de votre vente. Vous pouvez rester anonyme en publiant uniquement des photos de la culotte. Pas besoin de montrer votre corps si vous n’êtes pas prêt à le faire, certes l’anonymat peut faire douter certains clients, mais vous pouvez jouer sur d’autres aspects (par exemple vérifier votre compte). Libre à vous d’ignorer les différentes demandes de vos clients. Prenez garde cependant à certaines choses à ne pas faire. N’envoyer jamais votre culotte si vous n’avez pas reçu d’argent (attention aux escroqueries), évitez l’échange en main propre, ne pas donner d’informations personnelles, et n’acceptez jamais une proposition qui irait contre vos principes, même contre beaucoup d’argent.

2.Organisez-vous.

Entre l’achat régulier de culotte, la publication d’annonces régulières, répondre aux clients, personnaliser ses culottes puis les envoyer. Cela peut vous prendre du temps, surtout si vous en vendez beaucoup. Veillez à vous organiser et à vous déclarer si vous gagnez beaucoup d’argent. En effet des vendeuses déclarent gagner plus de 4000 euros par mois grace à cette pratique. Renseignez-vous sur la fiscalité de votre pays si le commerce de fétiches devient votre profession.

3.Choisissez la bonne plateforme.

La plateforme peut faire une différence majeure dans votre parcours. Les réseaux sociaux sont un bon complément pour se démarquer et rediriger les gens sur votre profil mais ne misez pas tout là-dessus car il arrive que des profils disparaissent du jour au lendemain. Retrouver ses anciens abonnés peut prendre du temps et il arrive que vous n’en ayez plus autant qu’avant. Choisissez un site dans lequel vous avez confiance et sur lequel vous pourrez faire profit. Les plateformes prennent généralement des commissions, renseignez-vous sur le pourcentage vous sera déduit. Fétichic ne prend pas de commission sur le prix que vous définissez ni sur vos retraits.

S’inscrire sur Fétichic et vendre ses culottes.

Achetez une culotte sale dans notre catégorie Sous-vêtements.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...

Posts des modèles
GoddessItsmeee

Zéro fête des mères pour ta génitrice.<3

Zéro fête des mères pour ta génitrice. Pour elle, c’est plutôt joyeuse fête des m3rdes. Et c’est exactement pour ça que tu t’empresses de payer ma compilation vidéos uniquement dédiée à la rabaisser comme une moins que rien face à toi parce que ça te rend fou.

Dans cette compil tu trouveras :

1. Pendant la fête des mères tu plumes ta mère pour tout me donner : 2 minutes 32

2. Tu voles l’argent de ta mère pour moi et je me moque d’elle : 3 minutes 23

3. J’insulte ta mère non stop : 2 minutes 37

Dans ma boutiquehttps://xn--ftichic-bya.fr/boutique/virtuel/bdsm/compilation-videos-3-videos-special-mere

Ps: Les vidéos sont également disponibles à l’unité.

Lire la publication »
Posts des modèles
dominadonna

Ta maitresse

Salut les petit toutou, je vous attend pour faire de vous mes chiennes.Alors bougez vous de venir à mes pieds.

Lire la publication »
Posts des modèles
GoddessItsmeee

Pack de 10 vidéos exclusives pour te soumettre à moi.

Format exclusif de 10 vidéos où je te pulvérise le cerveau sans relâche pour bien faire de toi mon esclave. 

1. BRAINWASHING : Je te retourne le cerveau : 1 minute 55

2. INSULTES : Je t’insulte non stop : 1 minute 37

3.  DRESSAGE : Je t’éduque à devenir un vrai soumis : 1 minute 41

4. GOUROUTISATION : Je suis supérieure à toi : 2 minutes 01

5. BRAINWASHING : à écouter en boucle pour dormir : 1 minute 33

6. DETOURNEMENT (RELIGION) : Je suis ta nouvelle religion : 1 minute 52

7. CHANTAGE : Je te fais raquer sous menace : 2 minutes 28

8. INSULTES : Ta mère vaut moins que ma m3rde : 2 minutes 06

9. ORDRES HUMILIANTS : 3 ordres h0nteux à faire pour moi : 2 minutes 11

10. SLOWDRAIN : Une bonne dépouille pour toi : 1 minutes 56

Ces vidéos sont réservées exclusivement à cette compil et ne seront pas vendues à l’unité.

DANS MA BOUTIQUEhttps://xn--ftichic-bya.fr/boutique/virtuel/bdsm/compilation-videos-exclusives-10-videos

Lire la publication »