Le Fétichic ou Fétishwear, le fétichisme dans la mode.

Le Fétichic ou Fétishwear, le fétichisme dans la mode.

La rencontre de deux mondes distincts. Définition et origine du Fétichic.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Le Fétichic. Avant d’être le nom de proue de votre plateforme fétichiste préféré, le fétichic était le nom associé à la rencontre entre la mode et le fétichisme. Par rencontre, il est bien entendu question d’inspirations, de nuances des styles que chacun des deux domaines peut apporter à l’autre. Travail de la matière, appropriation des codes, ces deux univers mélangés offrent une vision de l’art et de la mode plus stricte et sensuelle. Cette article est un court aperçu des différentes formes de fétichic. Laissez nous vous guider dans ce monde de cuir et de baillons. 

Naissance du Fétichic.

Le terme Fétichic apparaît en 2011, mais c’est dans les années 90 que cette tendance apparaît. Nombres de designers de mode, notamment dans le luxe, décident d’utiliser les codes du fétichisme afin de créer diverses pièces vestimentaires pour leurs défilés. Quelques exemples notables avec Lionel Cros et Vivienne Westwood, qui ont utilisés le cuir, le latex ou le vinyle pour certaines de leurs collections, cela bien avant les années 2000. La tendance Fétichic prendra un certain essort en 2011. Plusieurs grand créateurs utilisent à leur tour les codes fétichistes pour leur défilés, afin de briser le puritanisme inhérent au milieu de la mode. Les codes du fétichisme prennent tout autre forme avec le fétichic, tout ça dans un désir de sublimer l’image de la femme dominatrice. Nous allons voir comment se présente le fétichic dans la mode, sous quelle formes, et comment le fétichic influence encore la mode actuelle

L’usage de la matière dans le Fétichic.

Les matières du type latex, cuir ou vynile, apprécier pour leurs effet moulant et seconde peau sont arriver dans le millieu fétichistes dans les année 60. L’impérméable jaune en latex a ouvert une porte dans le monde de l’habillement, mais aussi du fétichisme. Des groupes de passionées de ses matières on adapter le latex pour en faire des accessoirs et des tenue. Catsuit, harnais, cagoule, des produits évoquant des communautés et des fétichismes précis, qui ont ensuite été repris par des créateurs de mode. On voit à travers cela les échanges entre la sexualité et la mode. 

Les accessoirs Fétichic.

Le corset.

Symbole évident du fétichic, le corset est apparu XVIeme siècle dans le but de sculpter le corps féminin. Il servait alors à faire ressortir le galbe des hanches et à applatir le ventre. Il permettait ainsi de réduire le tour de taille et de marquer la taille. Aujourd’hui, bien que majoritairement utilisé de manière orthopédique, le corset féminin est considéré comme un symbole du fétichisme BDSM. Il donne à la femme une image fatale, puissante et sexy. Nombreux sous-vêtements imitant le corset (de part la forme, les baleines, le laçage) sont appelés ainsi par abus de langage, mais c’est en ça que le fétichic aura réussi son pari. Maintenant courant, ces “faux corsets”, souvent combinés aux porte-jaretelles, réussissent encore à faire tourner la têtes de nombreux hommes.

Le collier d’apartenance.

Le collier d’appartenance symbolise la soumission à un/une maître/maîtresse dans le BDSM. La matière, la largeur, décorer de boucle, ou de pointe, le dominant doit offrir un collier unique et au goût de son soumis. L’objet a trouvé un gain de popularité récemment ce qui a banalisé le collier comme un objet de mode. Le choker, très similaire est lui aussi revenu dans les moeurs du style.

La cuissarde.

Apparu au XIXeme siècle et autrefois exclusivement réservé aux soldats comme protection de jambes, la cuissarde se verra faire vers 1930 un pas dans la mode féminine. Mais c’est réellement en 1960 que la cuissarde deviendra une première fois populaire, notamment grace à Brigitte Bardot qui en portait souvent. Vivienne Westwood, grande styliste britannique de la vague punk, mettra la cuissarde à l’honneur et contribuera grandement au développement du fétichic actuel. En 1990 sort Pretty Woman, et bien que la cuissarde se verra associée une image péjorative, sont investissement dans la culture fétichiste n’en sera que plus grand. Aujourd’hui, la cuissarde est devenu un incontournable de la mode classique, participant grandement à la démocratisation du fétichic.

Le harnais.

Une tendance née grâce au BDSM et à certains mouvements musicaux comme le punk. Le harnais se porte aujourd’hui pour sublimer une tenue. Il peut se porter autour de la taille pour affiner, autour du cou et des bras pour plus de fantaisie, ou en porte jarretelle pour le côté sexy. Le choix de la matière et de la forme dépend de vous, nombreuses marques se sont mis à en proposer dans leurs catalogues.

Le fétichisme et la mode actuelle.

Depuis le début de la pandémie, on peut remarquer, notamment sur les réseaux sociaux, une claire hausse de l’intérêt de la mode pour le fétichisme. En effet, avec la démocratisation du port du masque, certains y ont vu un nouvel argument de désir. Le côté obligatoire de la chose renforce un sentiment de soumission général, ouvrant beaucoup de personnes aux pratiques atypiques du fétichisme, et notamment du BDSM. La mode suivra la tendance. Certes présent depuis les années 70, le fétichic verra un regain de popularité en cette période. Les influenceurs s’y sont adonnés (Kim Kardashian, Billie Eilish ) et de grands couturier font à présent du fétichisme leur fer de lance. Peut-on voir ici une revanche contre la pandémie ? Une simple tendance ? Rien n’est certain pour le moment. Ce qui est sur, c’est que cela aura permis à bon nombre de découvrir les codes vestimentaires du fétichisme.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...

Posts des modèles
DominatrixJenny

Disponible pour te terrasser

Disponible cette après-midi pour te mettre plus bas que tu ne l’es déjà, je vais te réduire à la seule base que tu mérites: ne jamais être venu au monde.

Magne ton cul, je t’attends

Lire la publication »
Posts des modèles
Miss Marria

ma liste de souhait

chers sous hommes , 

voici ma liste de souhait : un iphone 11,un bbc ,70 e  de shopping ,des objet de  s . Donc les cleps réveillez vous et sortez le porte feuille !

Lire la publication »