Fantasmes et fétichismes, comment le faire entrer dans son couple.

Fantasmes et fétichismes, comment le faire entrer dans son couple.

Malgré une libération sexuelle de plus en plus présente, il est parfois compliqué d'avouer le fruit de son désir à son partenaire.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Avouer un fétiche à un partenaire, une étape cruciale dans l’épanouissement sexuel. Malgré que la sexualité s’est débridée ces dernières années, certains aveux restent parfois difficiles. Pourtant la discussion de ses fantasmes est devenue courante en société, et les aveux publics sont devenus communs même chez les stars. Si vous avez peur de faire votre coming-out, ou que vos aveux ont lancé un froid dans votre relation, cet article est là pour vous éclairer.

Fantasmes, fétichismes, quelles différences ?

Un fantasme, une chose qui nous anime dans notre imaginaire profond. Un rêve érotique d’une situation précise qui reste cependant dans votre imaginaire. Coucher avec un ou une actrice hollywoodien, tromper votre partenaire avec un collègue de boulot, faire l’amour dans un ascenseur… Les situations sont généralement atypiques et il est rare que s’est idée dépasse le stade de l’imaginaire. Le fantasme relève plus d’une idée érotique que d’une envie réel de passer à l’acte.

Le fétichisme lui, c’est le désir profond d’un fétiche précis. Le fétichiste est animé par son fétiche et son désir se concentre principalement sur celui-ci. Une partie précise du corps comme le fétichisme aujourd’hui commun des pieds, d’un vêtement comme de la lingerie ou des talons, d’une pratique comme la domination… Pour certains fétichistes, arriver jusqu’à l’orgasme ou le plaisir n’est pas possible sans une stimulation de leur fétiche. La différence avec le fantasme et que le fétiche nécessite de passer à l’acte et ne se résume pas seulement à de l’imaginaire.

Hommes et femmes, ont-ils les mêmes fantasmes ?

Comme vous pouvez l’imaginer, et bien non. D’après une étude sur plus de 1400 personnes, hétéro, gay ou autres, les hommes ont majoritairement comme fantasme de coucher avec deux femmes, coucher avec une femme exterieur au couple, ou encore éjaculer sur le corps de son partenaire. Pour les femmes, les principaux fantasmes sont d’être dominer au lit, être ligoter, ou encore avoir une relation homosexuelle. Biensur, d’autres fantasmes sont commun au deux sexe comme avoir une relation romantique, pratiquer dans un lieu précis, ou encore avec une célébritée.

Comment faire entrer vos envies dans votre couple ?

Si vous souhaitez partager et pourquoi pas essayer votre fantasme avec votre partenaire, il va falloir lui en parler. Avant de vous lancer dans un aveux direct, il faut d’abord que vous soyez dans un climat de confiance avec votre partenaire. En effet, ne vous livrez pas au premier venu, la relation d’un soir n’est pas la meilleure condition pour vous essayer à vos fantasmes. Lorsque la confiance est présente, n’attendez pas que votre partenaire le découvre, initier le sujet petit à petit. Il faudra éviter les demandes trop directes comme Melvin, le candidat de l’émission Et si on se rencontrait qui à d’entré demander à voir les pieds de sa prétendante, de quoi faire réagir la toile et la concernée.

Vous pouvez par exemple commencer en parlant de sexe d’une connaissance ayant des désirs atypique proche ou non des votres. Il faudra ensuite jaugée avec la réaction de votre partenaire. N’hésitez pas aussi à poser des question à l’autre pour déduire ce qui pourrait lui plaire ou non, ce genre de discussion est importante dans un couple et ne pourra que vous rapprocher l’un de l’autre.

Vos aveux sont mal passés, comment faire ?

Ca y est vous vous êtes lancer, votre partenaire vous à écouter, cependant la réaction n’est pas celle que vous attendiez. Un coup de froid entre vous deux, et surtout une frustration pour vous. Vous qui vous imaginez déjà vous épanouir pleinement dans un couple sur la même longueur d’onde. Malheureusement il faudra respecter la décision de votre partenaire, et surtout son consentement.

Pour vous rassurer, tout n’est pas perdu. Il va falloir utiliser une approche différente, n’hésitez pas à lancer une discussion à propos des désirs et fantasmes de l’autre, échangez les deux sur ce qui fait frémir l’autre. Cela cassera le froid qui s’est installé suite à vos aveux mal reçus. Essayer ensuite de trouver d’où vient ce refus, peut être que le moment n’était pas approprié, que votre partenaire n’était pas encore prête à passer à une étape supérieure ou peut être que la pratique dégoutait l’autre tout simplement. Suite à cela proposez une version plus soft de votre idée, de quoi débloquer la situation et permettre un compromis entre vous deux.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...