Comment rédiger son contrat BDSM ? Guide et explication.

Comment rédiger son contrat BDSM ? Guide et explication.

Pour encadrer votre pratique et obtenir exactement ce que vous souhaitez il vous faudra rédiger un contrat. Guide de rédaction d'un contrat BDSM.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Dans notre précédent article sur le BDSM, nous avons évoqué la nécessité de rédiger et d’accepter un contrat. De manière écrite ou d’un commun accord, le contrat BDSM définit les règles à respecter entre les partenaires et les limites à ne pas dépasser. Quand on sait l’importance du contrat dans une relation BDSM, on se doit d’être rigoureux au moment de la rédaction de celui-ci. C’est pourquoi nous vous proposons ici un guide pour vous aider à rédiger vos premiers contrats BDSM et pouvoir mettre à plat vos exigences avec votre partenaire. 

Avant de commencer l’écriture du contrat BDSM.

Avant de commencer la rédaction de votre contrat, discutez avec votre partenaire de vos exigences et vos limites, de la durée de ce contrat, faites lui part des détails qui vous semblent importants. Il est nécessaire d’être en accord avec son soumis ou son dominant, les dérives après la signature du contrat ne sont pas permises et peuvent être un motif de rupture de contrat entre les 2 parties. Soyez sûr que vous serez tous deux gagnants à la signature du contrat, les séances sont un moment de plaisir avant tout. Ne vous inquiétez pas si vous oubliez de préciser quelque chose, le contrat ne prendra acte que lors de la signature par les deux parties, vous aurez donc la possibilité de préciser ceci pendant la rédaction de vos conditions. 

Voilà, vous avez échangé avec votre partenaire et vous estimez qu’il pourra vous apporter autant que vous pourrez lui donner. Le contrat est maintenant prêt à être rédigé.

L’introduction du contrat : les clauses communes du contrat.

Tout contrat BDSM commence par les règles communes au dominant et au soumis. On y retrouvera plusieurs points, à commencer par la durée du contrat, qui peut être ponctuelle (1h ou une journée par exemple) ou prolongé voir définitif. Cette période définit le temps où le dominant exerce son contrôle sur le soumis, et inversement où le soumis doit obéissance.

Dans ces clauses, on peut retrouver également des règles quant à la réédition du contrat, avec accord des deux parties. Bien entendu, le but d’un contrat étant le plaisir, bien avant de se soumettre à ses obligations.

Aussi, vous pouvez préciser des règles communes à vous : pas de moqueries (autres que celles autorisées), respect de l’autre, honnêteté envers son partenaire.

Notez dans cette partie l’intégralité des choses que vous et votre partenaire devrez respecter tous les deux pour assurer le bon déroulement des séances.

Vos obligations communes sont très importantes. Les respecter offrira votre confiance à votre partenaire. Mais dans une relation BDSM, les rôles de soumis et dominant ont des obligations personnelles bien différentes, et nous allons à présent les évoquer. 

Les droits et obligations du dominant.

Le dominant à, malgré sa position supérieure, des obligations envers son soumis, et c’est dans cette section qu’elle sera citée. On peut retrouver plusieurs choses ici, comme le respect des obligations financières et familiales de son soumis, de sa santé ou de son état psychologique, respecter sa vie extérieure aux séances.

Mais le dominant à bien évidemment des droits, et ils devront être en accord avec les obligations du soumis. Ainsi, le contrôle de la nourriture du soumis ou de sa tenue vestimentaire sont de rigueurs. Le droit de posséder plusieurs soumis ou non devra aussi être précisé dans cette section. 

Les droits et obligations du soumis.

Comme on peut s’en douter, le soumis aura beaucoup plus d’obligations envers son maître. Ainsi il accepte de se soumettre aux règles de ce dernier. On pourra donc noter ici ce qu’il devrait ou ne devra pas faire. Par exemple, il pourra lui être interdit de toucher le corps de son maître ou de s’adresser à lui sans son autorisation. Le soumis à bien évidemment des droits comme celui de posséder un safe code.

Le safe word.

Le safe code est un mot qui permet au soumis d’interrompre la séance s’ il en ressent le besoin. Il pourra être prononcé en cas de malaise ou si le dominant atteint une limite qu’il ne souhaite pas dépasser. À la prononciation du safe code, les deux partenaires auront un moment de discussion. Le dominant se devra d’écouter les réclamations de son soumis. Attention cependant si vous êtes, si la raison est insuffisante, vous vous exposez à une sévère punition. 

Dissolution du contrat.

La dernière partie concerne la dissolution du contrat. Un contrat BDSM n’a pas de valeur juridique et se voit plus symbolique. Vous êtes donc dans vos droits si vous souhaitez rompre le contrat. Marquez dans cette section que les deux parties peuvent demander la cessation du contrat. Notez également que ce contrat cessera si la pratique des séances ou de l’activité en question devient impossible.

La mise en forme.

Les contrats sont généralement présentés sous la forme d’un contrat professionnel, contenant des clauses numérotées. C’est la forme la plus claire et explicite pour un contrat BDSM. Bon nombre d’exemples de ce type sont présents sur Internet, mais écrire un contrat relève presque essentiellement de l’exercice personnel. Aussi, la forme contractuelle ne sera pas du goût de tout le monde, vous pourriez alors par exemple décider d’une forme plus déclarative (Moi ……, serait ton/ta dominante,…) en citant par la suite obligations, droits, etc… Dans tous les cas, n’oubliez pas de laisser un espace vide où vous pourrez inscrire les différents ajouts au contrat. 

Vous tenez à présent les ficelles pour écrire vos premiers contrats BDSM. Si vous êtes soumis et que vous souhaitez entretenir une relation BDSM, n’hésitez pas à contacter nos vendeurs.ses dans la section BDSM.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...

Posts des modèles
DominatrixJenny

Disponible pour te terrasser

Disponible cette après-midi pour te mettre plus bas que tu ne l’es déjà, je vais te réduire à la seule base que tu mérites: ne jamais être venu au monde.

Magne ton cul, je t’attends

Lire la publication »
Posts des modèles
Miss Marria

ma liste de souhait

chers sous hommes , 

voici ma liste de souhait : un iphone 11,un bbc ,70 e  de shopping ,des objet de  s . Donc les cleps réveillez vous et sortez le porte feuille !

Lire la publication »