7 étapes pour être un bon soumis en 2022.

7 étapes pour être un bon soumis en 2022.

Vous souhaitez être un ou une soumise exemplaire pour satisfaire votre maître ou maîtresse. Voici comment en 7 conseils.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Dans une relation BDSM, il y a toujours un dominant et un dominé. Cet article s’adresse aux soumis qui cherchent à perfectionner leurs pratiques. Être dominé ce n’est pas simplement écouter des ordres et tendre la joue, il y a une attitude et quelques actions à mettre en pratique pour le bon déroulement de l’acte. De plus, un bon soumis n’aura pas de difficulté à trouver et à garder un ou une maîtresse. Si vous cherchez seulement un partenaire pour découvrir la domination, lisez d’abord notre article Comment trouver une dominatrice/cashmaster.

Dominant, dominé ? Pourquoi ?

Le BDSM regroupe plusieurs pratiques : le bondage, la domination, et le sadomasochisme. La domination repose sur une relation dominant/dominé où un des deux partenaires sera sous les ordres et l’autorité de l’autre. Les pratiquant trouvent leurs plaisirs dans ce jeu ou l’on s’abandonne à un rôle. Les soumis éprouveront plaisir à servir et à subir les châtiments de leurs maîtres, ils seront fidèles et serviles. Le dominant lui trouvera plaisir dans le contrôle de l’autre, il fera en sorte de l’éduquer et de lui offrir plaisir dans la souffrance et l’humiliation. Ces pratiques ne sont envisageables qu’avec le consentement de l’autre, cela relève uniquement d’un jeu de rôle qui a pour but de satisfaire les deux partis.

Soumis, quelle attitude à suivre ? Nos conseils.

Maintenant que l’on connaît l’intérêt de ce rapport, apprenons maintenant les étapes à suivre pour devenir un ou une soumise exemplaire.

1. Communiquer au préalable.

Pour démarrer sur des bases saines, déterminer les désirs de chacun, il faut d’abord discuter. La discussion préliminaire sert aussi à développer votre confiance avant l’acte. Vous savez à qui vous avez affaire, et votre partenaire aussi. Prenez garde cependant à ne pas vous faire manipuler ou à vous jeter sur une situation qui vous paraîtrait louche. C’est lors de cette discussion que vous devez définir le safeword qui permettra de mettre fin à la séance au cas ou quelque chose dépasse vos capacités ou vos envies.

2. Faire confiance.

Si vous démarrez une relation BDSM avec des doutes ou des craintes, il se peut que votre séance tourne au vinaigre. Pour réussir dans votre rôle et permettre à l’autre de réussir dans le sien, vous devez être en confiance. La communication préalable est là pour vous rassurer. Le BDSM ne s’improvise pas lors d’une partie de jambes en l’air. Soyez conscient de vos attentes et ne vous jetez pas au pied d’une dominatrice qui vous est inconnue sans savoir ce qu’il pourrait vous arriver.

3. Respecter son/sa maître/maîtresse.

Quand vous êtes soumis, vous êtes sous les ordres de votre dominant. Respecter son autorité et sa personne constitue le pilier de votre rôle. Le désir naît dans ce que l’autre dégage. Si vous interférer avec ces pratiques vous empêchez vous et votre partenaire d’atteindre l’excitation et le plaisir. Il faut cependant respecter et obéir dans la limite du raisonnable, et de vos capacités.

4. Se préparer pour l’occasion.

Bien sûr avant toute chose, il vous faudra plaire. Préparez vous en conséquence pour vos séances à venir. Tenue classe ou sexy, soin, parfum, accessoires coquins… Votre maître/maîtresse doit en prendre plein la vue et tomber sous votre charme. Prenez aussi des positions sexy, un timbre de voix agréable, il faut jouer le jeu jusqu’au bout ! Le but étant de se faire désirer à l’autre, pour qu’il puisse ensuite bien s’occuper de vous. 

5. Aller au-delà de votre zone de confort.

Pour que votre relation évolue et ne devienne pas monotone, il faudra casser la routine. Pas lors des premiers jours, mais lorsque les actes commenceront à se répéter, à ne plus avoir la même saveur. Il faudra alors aller plus loin pour faire plaisir à votre maître, en restant dans votre limite de consentement. Apprêtez vous à subir plus, ou à offrir plus pour retrouver des sensations intenses, telles vos premières fois. 

6. Être reconnaissant.

L’attention que la dominatrice donne à son soumis est une fleur qu’elle lui offre. Lorsqu’un soumis manque à ses devoirs, et subit un châtiment par sa maîtresse, le soumis se devra de la remercier. Peut importe la dureté de la punition, le soumis se doit d’être reconnaissant de la prévenance que lui offre son supérieure.  

7. L’introspection.

Cet article vous guide à travers plusieurs conseils pour vous améliorer dans votre pratique. Le dernier de cette liste, sera votre propre remise en question. Dans n’importe quelle activité ou pratique où vous souhaitez être meilleurs, il vous faudra savoir être critique avec vous même. La communication avec votre partenaire est un bon début. Il vous faudra cependant parler avec votre vous intérieur pour discerner vos bons et mauvais coté, et surtout ne pas hésiter à redéfinir vos désirs. 

En conclusion.

Comme dans un couple, les valeurs à respecter sont presque les mêmes. Le respect, la confiance, et aussi la fidélité sont des valeurs à avoir pour entretenir une relation BDSM. Cependant le SM est un jeu de rôles avec une hiérarchie. Le soumis devra s’offrire avec plaisirs et respect à son maître qui lui rendra l’appareil en lui apportant bonheur et attention. Si vous cherchez une dominatrice ou un cashmaster a qui vous souhaitez rendre allégeance, retrouvez notre catégorie BDSM sur Fétichic.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Les dernières publications de nos modèles...

Posts des modèles
DominatrixJenny

Disponible pour te terrasser

Disponible cette après-midi pour te mettre plus bas que tu ne l’es déjà, je vais te réduire à la seule base que tu mérites: ne jamais être venu au monde.

Magne ton cul, je t’attends

Lire la publication »
Posts des modèles
Miss Marria

ma liste de souhait

chers sous hommes , 

voici ma liste de souhait : un iphone 11,un bbc ,70 e  de shopping ,des objet de  s . Donc les cleps réveillez vous et sortez le porte feuille !

Lire la publication »